ALCAZAR de Cordoue

Button for Hotel Search Recherchez d'hôtels

L'Alcazar de Cordoue est un palais-forteresse qui a été construit lorsque les Maures musulmans occupaient l'Espagne. Cependant, la majeure partie de ce que nous voyons aujourd'hui n'a été construite qu'en 1328, sur ordre du roi Alphonse XI, après la reconquête réussie de la ville. Plus tard, le roi Ferdinand et la reine Isabella ont vécu dans l'alcazar. C'est là qu'ils ont rencontré Christophe Colomb au sujet de son voyage en Inde.

Aujourd'hui, il n'y a pas grand-chose à voir à l'intérieur de l'alcazar. Cependant, les jardins mudéjars sont spectaculaires et les vues depuis les tours du château font que la visite en vaut vraiment la peine. Outre la Mezquita, l'Alcazar de los Reyes Cristianos est certainement l'une des meilleures choses à faire à Cordoue.

Opening Times icon indicating when the monument is open
HORAIRES

Mardi au vendredi : de 8h15 à 20h
Samedi : 9h30 à 18h
Dimanche : 8h15 à 14h45
Lundi : fermé

Admission icon indicating price of monument
PRIX

Admission générale : 5€
Moins de 26 ans : 2.5€
0-13 ans : gratuit

Location icon indicating the monument address
ADDRESSE

Plaza Campo Santo de los Mártires, 14004 Cordoue

VOIR LA CARTE
Location icon indicating the monument website

Histoire de l'Alcázar de los Reyes Cristianos

Bassins et tours de l'Alcazar de Cordoue - Andalousie, Espagne
Bassins et tours de l'Alcazar de Cordoue

ÉPOQUE ROMAINE ET WISIGOTHE

À partir de 197 avant J.-C., Cordoue a servi de capitale à la province romaine connue sous le nom d'Hispania Ulterior. Le commerce avec Rome était important et le fleuve Guadalquivir permettait un accès facile à l'intérieur de la province. Pour gérer le commerce, un poste de douane a été établi sur les rives du fleuve, là où se trouve aujourd'hui l'Alcazar.

Au fil du temps, des murs défensifs et un château ont été construits pour protéger le pont et le port. Des vestiges de ce premier château ont été découverts lors de fouilles en 2002 et peuvent être vus dans le Patio de las Mujeres (cour des femmes).

L'ÈRE MAURESQUE

En 711, le sud de l'Espagne a été envahi par les Maures musulmans d'Afrique du Nord.

Peu après, l'Alcazar andalou (ou Alcazar omeyyade) a été construit sur les fondations du château romain. Il a servi de résidence royale pendant plusieurs centaines d'années. Avec la construction de la nouvelle ville royale de Medina Azahara, le siège du pouvoir royal a quitté l'alcazar de Cordoue, mais seulement pour une courte période, avant que le califat ne s'effondre.

DÉBUT DE L'ÈRE CHRÉTIENNE

Les forces chrétiennes ont reconquis Cordoue en 1236. L'alcazar fut alors déclaré résidence officielle du roi. Alfonso X a commencé les rénovations mais c'est son fils, Alfonso XI, qui a réalisé la plupart des travaux de construction.

Au 15e siècle, les monarques catholiques, Ferdinand et Isabelle, ont vécu dans l'alcazar pendant 10 ans. C'est pourquoi il est aujourd'hui connu sous le nom d'Alcazar de los Reyes Cristianos (Alcazar des Rois Chrétiens). C'est ici qu'ils ont rencontré Christophe Colomb (dans la Torre del Homenaje) pour discuter de son voyage en Inde.

C'est également pendant leur séjour à l'Alcazar de Cordoue que les monarques ont organisé la reconquête de la péninsule ibérique. Cela a conduit à la prise de Grenade en 1492 et à l'expulsion des musulmans d'Espagne qui a suivi.

Statue des Rois Catholiques avec Christobal Colomb dans les jardins de l'Alcazar de Cordoue
Statue des Rois Catholiques avec Christobal Colomb

INQUISITION

L'Inquisition espagnole a été créée par les monarques catholiques en 1482 à la suite d'un décret papal du pape Sixte IV. L'un de ses principaux objectifs était de freiner les pratiques judaïsantes des catholiques convertis. Après la reconquête de l'Espagne, les Rois catholiques ont remis l'alcazar à l'Église, qui en a fait le siège de l'Inquisition.

L'intérieur de l'alcazar fut complètement réaménagé. Le caractère palatial harmonieux du château, tel qu'il était apprécié par les rois précédents, fut transformé en un enfer sombre et lugubre. Des cellules de détention pour les prisonniers ont été construites ainsi que des salles de torture.

L'un des individus les plus horribles à avoir mis les pieds dans l'alcazar est le prêtre Diego Rodríguez Lucero, nommé inquisiteur de Cordoue en 1499. En plus de démolir les maisons de la ville qu'il considérait comme des synagogues, il torturait ses victimes et est responsable d'avoir brûlé vives des centaines de personnes. En seulement 4 ans, il a condamné plus de 200 personnes à être brûlées vives sur le bûcher.

Le 22 décembre 1504, Lucero brûla 107 personnes pour avoir été judaïsantes sur l'actuelle place Corredera. Le témoignage de l'événement dit que "lorsqu'il brûla cent sept hommes, ils criaient à Dieu et à la Vierge de leur pardonner et disaient qu'ils n'avaient jamais commis le péché d'hérésie, et demandaient aux scribes de témoigner qu'ils étaient morts en tant que catholiques chrétiens et dans la foi de Jésus-Christ”.

Mur de l'Alcazar de los Reyes Cristianos, Cordoue - Espagne
Mur de l'Alcazar de los Reyes Cristianos

Pendant plusieurs années, de nombreux nobles et chevaliers ont demandé au roi Ferdinand d'arrêter Lucero, mais leurs supplications sont restées lettre morte. On ne sait pas exactement pourquoi le roi n'a pas mis un terme à cette cruauté. Mais ce qui est sûr, c'est que la monarchie était l'unique bénéficiaire de tous les biens confisqués pendant l'Inquisition.

Le 9 novembre 1506, la population locale, fatiguée de la cruauté de l'Inquisition, envahit l'alcazar et libère plus de 400 prisonniers. Lucero brûla ses instruments de torture et s'enfuit à Séville sur le dos d'une mule. Il fut ensuite jugé pour ses fausses accusations et reconnu coupable par le Grand Inquisiteur. Mais peu de temps après, il a retrouvé son poste de prêtre à Séville.

HISTOIRE MODERNE

En 1812, après l'abolition de l'Inquisition, l'Alcazar est devenu une prison locale. En 1931, il a été déclaré monument national et a été utilisé par l'armée. Enfin, en 1955, il a été transféré au gouvernement local.

Que voir dans l'Alcazar de Cordoue

Jardins de l'Alcazar de Cordoue vus depuis la Tour des Lions - Espagne
Jardins de l'Alcazar de Cordoue vus depuis la Tour des Lions

LES QUATRE TOURS

L'alcazar est protégé par quatre murs, avec une tour dans chacun des quatre coins. La plus importante de ces tours est la Torre del Homenaje (tour de l'hommage). C'est ici que le roi faisait ses proclamations et que les soldats juraient de défendre le château.

C'est dans cette tour que Christophe Colomb a rencontré les monarques catholiques en 1486 pour discuter de son voyage et demander des fonds.

Juste à côté de la Torre del Homenaje se trouve une tour plus petite construite au sommet du mur de l'alcazar. Les personnes reconnues coupables pendant l'Inquisition qui n'étaient pas brûlées vives étaient suspendues à ce balcon pour que le public puisse les regarder d'en bas.

Torre del Homenaje (tour de l'hommage) vue depuis la tour des Lions dans l'Alcazar de Cordoue, Andalousie
Torre del Homenaje (tour de l'hommage) dans l'Alcazar

L'autre tour importante est la Torre de los Leones (tour des lions). Elle est la plus ancienne des quatre et date du 13e siècle. Son nom vient des gargouilles qui se trouvent au niveau supérieur. Du haut de la tour, vous avez l'une des plus belles vues de Cordoue, qui comprend les jardins immaculés de l'alcazar en contrebas.

La Torre de la Inquisición et la Torre de la Paloma ne peuvent pas être visitées. En outre, la Torre de la Paloma est en fait une mauvaise reconstruction datant du milieu du XXe siècle.

Alcázar de los Reyes Cristianos (Alcazar des monarques chrétiens) à Cordoue, Espagne
Alcázar de los Reyes Cristianos (Alcazar des monarques chrétiens)

JARDINS DE L'ALCÁZAR DE LOS REYES CRISTIANOS

À l'origine, les jardins de l'alcazar étaient principalement utilisés pour la culture de légumes. Des roues hydrauliques ont été construites dans le fleuve Guadalquivir adjacent, ce qui a permis de soulever l'eau et de l'amener au château via un aqueduc. Cette eau était utilisée pour l'irrigation des plantes ainsi que pour les bains.

Aujourd'hui, ces impressionnants jardins sont plantés d'une grande variété de flore locale et ont une influence mauresque distincte. Outre les nombreuses fleurs colorées, on trouve des palmiers, des agrumes, des cyprès et de nombreux étangs avec des fontaines.

Le jardin de l'alcazar s'étend sur 13 acres de terrain, soit l'équivalent de 10 terrains de football. Les jeux d'eau s'étendent d'un côté à l'autre du complexe, encadrant parfaitement le château en arrière-plan. C'est définitivement l'endroit où vous voulez prendre des photos !

Mosaïque romaine exposée à l'Alcazar de Cordoue en Andalousie (Espagne)
Mosaïque romaine exposée à l'Alcazar de Cordoue

SALÓN DE LOS MOSAICOS

La salle des mosaïques est une petite chapelle baroque qui a été reconstruite au XVIIIe siècle. L'original était connu sous le nom de chapelle de l'Inquisition. À l'intérieur, vous trouverez huit mosaïques romaines qui ont été découvertes sous la Plaza de la Corredera lors de sa rénovation en 1958.

BAINS ROYAUX

Les bains sont situés directement sous le Salón de los Mosaicos. La légende veut que le roi Alfonso XI ait fait construire ces bains mudéjars pour sa maîtresse sévillane Leonor de Guzmán, avec laquelle il a eu 10 enfants illégitimes.

Les bains sont divisés en trois salles (froide, tiède et chaude) et comportent des lucarnes avec des étoiles à huit branches. Cependant, lorsque la chapelle a été construite au-dessus des bains, toute lumière naturelle entrant dans les bains a été perdue. Les bains ont ensuite été transformés en salles de torture pendant l'Inquisition.

Jardins de l'Alcazar de Cordoue (Alcazar de Cordoba) - Andalousie, Espagne
Jardins de l'Alcazar de Cordoue (Alcazar de Cordoba)

GALERIE

Dans la galerie, vous trouverez un sarcophage romain du 3ème siècle exposé. Il a été découvert en 1958 dans le quartier de Huerta de San Rafael à Cordoue. Le sarcophage, avec son motif de porte d'Hadès, est l'un des sarcophages les mieux conservés jamais découverts en Espagne.

PATIOS

Le Mudéjar Patio est le seul espace de l'Alcazar qui soit resté inchangé depuis sa construction. C'est une pure représentation d'un jardin andalou avec des orangers et des citronniers, du myrte et du jasmin aromatique accrochés aux murs.

Le Patio de las Mujeres (Patio des femmes) doit son nom à l'époque où l'Alcazar de Cordoue était utilisé comme prison et où cet espace était réservé aux femmes. En 2002-04, le patio a été fouillé et les pièces de l'ancienne prison ont été démolies pour faire place à un nouveau centre de conférences. Cependant, le projet a été arrêté après la découverte de vestiges archéologiques. Ceux-ci comprennent un mur romain du 1er siècle et d'autres vestiges des 5e et 6e siècles. Aujourd'hui, les fouilles sont visibles depuis le balcon du Salón de los Mosaicos.

arrow to scroll to top
CLIQUEZ ICI POUR VOIR D'AUTRES DES MEILLEURS HÔTELS DE CORDOUE
Attendez, ne me fermez pas!

España Guide vous aide t-’il à planifier votre séjour ?

Si c’est le cas, pensez à réserver votre hôtel via booking.com et agoda.com depuis notre site Internet ou cliquez sur le lien suivant :
https://agoda.tp.st/dpAIAyYg

Vous bénéficierez ainsi des meilleurs tarifs et vous nous aiderez à continuer à alimenter ce site. Tout le monde y gagne !